Rechercher
  • Benoit Bail

Parce que rien ne vaut une bonne histoire!

Mis à jour : 26 sept. 2020

Aujourd'hui, je vais te parler d'une légende de l'American Whiskey et plus précisément même du Tennesse Whiskey, à savoir Uncle Nearest.  

Alors sers-toi un verre de ton bourbon favori et installe toi, je vais en faire autant... 

Alors, Uncle Nearest, c'était qui?


Figure toi qu'il y a quelques jours, je ne le savais pas encore moi-même, mais qu'après plusieurs heures à arpenter les internets suite à un documentaire produit par l'acteur Jeffrey Wright(qui joue d'ailleurs dans ce même court métrage), l'histoire de l'homme qu'on appelait Uncle Nearest n'a fait que de m'enchanter, car oui, rien de mieux au Monde qu'une bonne histoire pour me faire plaisir. 

Nathan "Nearest" Green, mieux connu sous le nom d'Uncle Nearest, était un afro-américain né dans le Maryland aux alentours de 1820. Il n'est pas clair si à l'époque cet homme était né esclave ou non, mais nous savons qu'à l'âge adulte, ce dernier était un esclave travaillant à la ferme d'un pasteur nommé Dan Call dans le Tennessee, au sud du Kentucky. Green s'est fait une réputation comme distillateur de talent dans les alentours de la ferme et développa une méthode de filtration à travers du charbon d'érable, mieux connu aujourd'hui sous le nom de Lincoln County Process


Cette méthode de filtration proviendrait d'une méthode ancestrale utilisée pour la filtration de l'eau en Afrique de l'Ouest et lui aurait été transmise par ses ancêtres. Il s'est cependant très vite rendu compte que de filtrer ses jus ainsi les rendait plus doux et agréables au goût. 

Ce procédé est aujourd'hui ce qui fait la différence principale entre le Tennessee Whiskey et le bourbon du Kentucky. 


Au cours des années 1850, Green a commencé à encadrer un jeune garçon blanc qui avait été embauché à la ferme, lui apprenant les secrets de sa méthode de distillation du whisky. Alors que le nom légal du garçon était Jasper Newton, il deviendra cependant mieux connu dans le monde sous le nom de Jack Daniel.

Vous l'aurez compris, la célèbre marque de whiskey Jack Daniel's doit tout à un ancien esclave... Mais comment en sont-ils arrivé là?


Jack lui-même a toujours reconnu la tutelle de Green et a même embauché Green comme un homme libre après la guerre civile pour servir de premier maître distillateur de la distillerie érigé sous son nom: Jack Daniel. Uncle Nearest aura passé toute sa carrière chez Jack et quitta la distillerie au moment de prendre sa retraite. Il n'empêche qu'après lui, son fils et ses petits-enfants continuèrent à travailler pour celui qui sera bientôt connu comme la plus grande marque de Whiskey connue dans le Monde. 


Cette histoire a cependant été perdue... et on en a plus jamais entendez parlé d'ailleurs jusqu'en 2016, quand une certaine Fawn Weaver lit un article dans le New York Times, racontant que Jack Daniels aurait tout appris d'un ancien esclave. En lisant ça, l'auteure et femme d'affaire américaine a décidé de déménager dans Tennessee pour plonger plus profondément dans l'histoire de Green, envisageant un livre et des projets de film. Dans le processus, elle a pris contact avec de nombreux descendants vivants de Green - y compris sa petite-fille décédée à l'âge de 108 ans en 2018 - et a commencé à se faire une image plus complète de son héritage.

Fawn Weaver

Mais lorsqu'elle a demandé aux membres de la famille de Nearest comment ils pensaient qu'il devrait être honoré, ils ont répondu que son nom devrait être indiqué sur une bouteille. Logique, non?


Un descendant de la famille de Jack Daniel, qui avait pris sa retraite en tant que chef des opérations de Whiskey après 31 ans de carrière, a même proposé de sortir de sa retraite si Nearest était un jour honoré avec une bouteille. 


Pour Fawn, il aurait été irresponsable de ne pas au moins essayer et donc elle s'est lancé. Et aujourd'hui, la marque est bien vivante et continue de croître et de prospérer et Fawn Weaver est la première femme afro-américaine à la tête d'une distillerie bâtie dans un ancien étable, pour honorer le premier maître distillateur afro-américain. 


Notons quand même qu'en attendant que leurs propres Whiskeys soient prêts à être embouteillés, le contenu des bouteilles actuelles provient de différentes distilleries des environs. 

Jack Daniel et le fils de Nathan Green

La société Brown Foreman, actuel propriétaire de la distillerie et marque Jack Daniel's n'a d'ailleurs pas renié l'histoire de Nearest Green et la faite figurer sur son site internet et dans son musée grâce à l'aide de Fawn Weaver et de ses recherches. Un programme d'éducation a d'ailleurs été lancé par les deux marques (Uncle Nearest et Jack Daniel's) dans le but d'aider les étudiants de couleur aux USA, sous le nom de Nearest Green Foundation.

Mais alors, qu'en est-il du produit? 

Il existe actuellement 3 cuvées distinctes dans la gamme Uncle Nearest. 

La cuvée 1820, en rappel à l'année de naissance de Nearest Green avec ce single barrel de pas moins de 11ans d'âge.

La cuvée 1856, à 50%, pour commémorer l'année où il aurait créé le Lincoln County Process.

Le cuvée 1884, à 46,5%, pour l'année de départ à la retraite du fameux distillateur. 


J'ai eu l'occasion de me procurer une bouteille de 1856, qui semble être la référence de base de la marque. Voici ce que j'en pense... 

En espérant que cette belle histoire t'aie plu, je te dis à la tienne et à semaine prochaine!

Et si tu veux plus d'informations sur le bourbon 

n'oublie pas de rejoindre Le Comité du Bourbon sur Facebook et sinon, 

tu peux également me suivre sur Instagram.

(C'est gratuit 🤓)

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Instagram - Benoit Bail
  • Le Comité du Bourbon - Facebook

© 2020 par Le Comité du Bourbon