Rechercher
  • Benoit Bail

Connais-tu Buffalo Trace?

Mis à jour : 26 sept. 2020

Salut toi, j’espère que ton été se passe bien?


Pour ma part, je ne peux pas me plaindre et j’en profite pour faire quelques recherches. D’ailleurs dans mes dernière recherches, je me suis penché sur la distillerie Buffalo Trace, dont je t’avais déjà parlé dans ma news sur George T. Stagg il y a quelques semaines. Si tu ne l’as pas lu, jette un coup d’oeil sous ce lien, tu verras, j’y ai compilé toutes les news sorties jusqu’à présent. (Ne me remercie pas… 😉)

Alors, à ce jour, il n'y a peut-être aucun fabricant d’American Whiskey et de bourbon plus respecté ou récompensé que l’ancienne distillerie O.F.C., mieux connue aujourd’hui sous le nom de Buffalo Trace. En même temps, quand on est la distillerie de l’histoire des États-Unis qui opère depuis le plus longtemps en continu, il y a de quoi.


Certaines marques qui y sont produites (et il y en a un certain nombre) font aujourd’hui partie des plus grands noms du whisky: Pappy Van Winkle, EH Taylor, WL Weller, et j’en passe… 


Mais comment s’y prendre pour faire la différence entre tes bouteilles de Pappys et de ton Weller 12 ans, et plus difficile encore de comprendre la différence de 1000 €  que l’on peut avoir entre une bouteille d’Antique Weller 107 et de William Larue Weller de l’Antique Collection? 


Mais ne t’inquiètes pas, dans cette article, je vais t’expliquer tout ça et tu remarquera que chez Buffalo Trace on trouve de tout, allant de la pépite la plus introuvable au produit bas de gamme pour mixologiste du dimanche. 

Tout d’abord, les « Mashbills » 


Ce que l’on appelle « Mashbill » dans le jargon du bourbon est tout simplement une recette qui reprend essentiellement en pourcentage, les proportions des différentes matières premières du produit que tu es en train de boire. Celles-ci sont souvent très détaillées dans certaines distilleries et certaines marques américaines jouent à fond la carte de la transparence au point d’en donner le tournis comme tu pourras le constater sur les bouteilles de la collection expérimentale de Buffalo Trace justement.

Ils ne sont cependant pas toujours aussi précis sur le reste de leurs gammes et leurs produits proviennent généralement de l’une des quatre « mashbills » qu’utilisent leurs distillateurs. 

Et pour éviter de se répéter, la distillerie va indiquer quelle recette aura été utilisé pour un produit ou un autre. 


La Mash #1, est un bourbon à faible taux de seigle (low-rye) avec au maximum 10% de seigle dans son mélange. Elle servira à produire des marques comme Buffalo Trace, Eagle Rare, EH Taylor, George T.Stagg ou encore Benchmark. 


Concernant la Mash #2, on sera plutôt sur un « high rye » avec une teneur en seigle se situant entre 12%-15%. Celle-ci sera appliquée pour des bourbons comme les Blanton’s et Ancient Age.


La troisième recette est la Wheated Mashbill, qui remplacera la teneur en seigle par du blé. C’est ce qui rendra aussi unique les bouteilles de Pappy Van Winkle ou de Weller par exemple.



Finalement, la Rye Mashbill sera elle composée d’au moins 51% de seigle, comme l’exige la législation américaine sur la production des Rye. Elle servira surtout à produire le Rye de la distillerie: Sazerac.


Comme tu peux le voir, les petits facteurs comme le changement de grains peut créer des différences énormes d’un produit à l’autre. En y ajoutant par la suite les différence de stockage et de vieillissement, on obtient facilement des produits opposés. De quoi ravir le palais de chacun…

Parlons argent...


Malheureusement pour moi, les bouteilles des Pappy Van Winkle et WL Weller sont aujourd’hui très prisées et peuvent coûter des centaines voir des milliers de dollars (ou d’euros, à ce niveau le taux de change ne compte plus). Sache cependant que la distillerie n’est en rien fautive à ces prix exorbitants, car elle distribue l'ensemble de son whiskey avec des prix de vente conseillés (PVC) qui ne change pas ou peu sur le long terme. Reprenons l’exemple de ta bouteille de Pappy Van Winkle, une marque dont les prix des bouteilles grimpent facilement jusque dans quatre chiffres. Dans un monde honnête, tu devrais cependant pouvoir en trouver une pour à peine 60 €. 


Le Monde est injuste…

Et le Prestige...


Le paysage du whiskey est aujourd’hui presque entièrement géré par une poignée de conglomérats, mais Buffalo Trace se démarque et des noms comme Van Winkle, Weller, EH Taylor et Blanton's sont parmi les bouteilles de bourbon les plus recherchées de la planète, sans même mentionner les très convoitées Antique Collection et OFC Vintage.


Bien que tous ces noms aient du poids auprès des collectionneurs et lors de concours, les bouteilles plus modestes de la gamme principale de BT n’en sont pas moins nobles. Leurs sorties datant de l’an 2000, les deux marques, Buffalo Trace et Eagle Rare, sont aujourd’hui parmi les plus disponibles sur le marché et ont remporté un énorme palmarès de récompenses internationales.


Alors maintenant tu te demandes surement comment choper une bouteille?

Tous les produits sortant de la Buffalo Trace Distillery sont distribués «sous allocation». Cela signifie qu'un nombre spécifique de bouteilles est attribué à chaque État américain ou pays dans le Monde, tout au long de l'année sur l'ensemble de son catalogue. Ceci est fait pour s'assurer que chaque caviste, restaurant et consommateur ait une chance d'en trouver.


Je pense sincèrement que ta meilleure chance, aujourd’hui, d'attraper des bouteilles prisées se résume à être un bon client, ce qui commence par la communication.

Mets toi bien auprès de ton caviste favori et parle lui (s’il ne veut pas te parler, s’il est toujours trop occupé ou fait juste mal son boulot, alors petit conseil: change de caviste)

N’hésite pas à lui parler de ce que tu cherches et demande lui quand il aura l’occasion de rentrer en magasin la bouteille que tu souhaites. 


Tu verras qu’avec un peu de chance, il n’hésitera pas à te tenir au parfum si tu deviens un régulier. Un bon caviste sait entretenir et chouchouter la bonne clientèle.

 

Par contre, n’oublie pas que tu n’est peut-être pas seul sur le coup pour cette quille et que ton nouvel ami le caviste n’est nullement obligé de te tenir au courant ou de te faire passer avant les autres, mais il sera peut-être plus enclin à le faire si tu deviens un habitué. 


Au-delà de ça, apprend à connaître les périodes de sortie des nouveautés. Les bouteilles de Pappy, par exemple, sont attribuées aux USA le 1er octobre et arrivent généralement en magasin entre la mi-octobre et début décembre (Pile poil pour les fêtes de fin d’année dites donc). L’Antique Collection quand à elle est également distribuée en automne. Les Stagg JR par contre sont produites et distribuées deux fois par an, au printemps et en automne. Tu auras donc plus de chances de t’en trouver une si tu veux… Le planning varie en fonction de ce que tu convoites. 

Les grands noms du Bourbon…


Finalement, sache qu’aucun des noms que tu vois orner les bouteilles de Buffalo Trace n'est inventé. Ils font toujours référence à de vraies personnes du passé ayant contribué à l’histoire du bourbon et de la distillerie. En voici quelques exemples:


William Larue Weller: Il a été l'inventeur « wheated bourbon » (bourbon de blé). Une grande partie du travail de Weller date du début au milieu des années 1800. Ses produits étaient si populaires qu'il trempait son pouce dans de l'encre verte et l'imprimait sur chaque bouteille pour en garantir l’authenticité. Vas-y pour faire des faux avec ça… 


Le colonel EH Taylor, Jr .: Le colonel Edmund Haynes Taylor était un banquier du milieu du XIXe siècle devenu héros du bourbon. Ce brave homme a financé un certain nombre de distillateurs et a ensuite ouvert la distillerie OFC. (Celle racheté par Stagg plus tard avant de devenir Buffalo Trace dans les années 90’s donc). Il a également joué un rôle déterminant dans la légitimation de l'industrie du bourbon, en jouant un rôle clé dans l'obtention du Bottled-in-Bond Act de 1897, qui sévit encore aujourd’hui comme gage de qualité dans le secteur du bourbon. 

George T. Stagg: Inutile de te rappeler qui est Stagg. Mais si tu veux en savoir plus, revoici le lien vers mon article sur son sujet. 


Albert B. Blanton: Blanton est tout simplement le type qui a repris la distillerie de George T. Stagg en 1921 et l'a dirigée à la fois pendant la Grande Dépression et la Prohibition. Il a convaincu le gouvernement de les laisser continuer à fabriquer du «whisky médicinal». Rien que ça… La majorité le connaîtra cependant mieux comme celui qui a été le premier à embouteiller du bourbon sous forme de « single cask ».


Elmer T. Lee: Il était le protégé dru colonel Blanton. Lee a rejoint la distillerie en 1949 et est devenu son premier maître distillateur. Il est reconnu comme l'une des personnes responsables du retour du bourbon dans les années 70 et 80, aux côtés d'autres légendes du bourbon comme le fameux Booker Noe, Jimmy Russell de la distillerie Wild Turkey et bien-sur Parker Beam.


Julian Sr. «Pappy» Van Winkle: Tu as déjà vu sa photo, j’en suis sûre… C’est le fumeur de cigares collé sur chaque bouteille de Pappy en personne. Il était le co-fondateur de la distillerie avant-gardiste Stitzel-Weller.

Alors quelle recette pour quel bourbon?

Voici une liste non-exhaustive des différents bourbon correspondant à chacune des 4 recettes de la distillerie:

Mash#1: White Dog Mash 1, Buffalo Trace, Old Charter 8, Old Charter 101, Benchmark, EH Taylor Small Batch, EH Taylor Barrel Proof, EH Taylor Sour Mash, EH Taylor Tornado, EH Taylor Cured Oak, George T. Stagg, Stagg JR, Eagle Rare 10, Eagle Rare 17

Mash#2:Ancient Age, Elmer T Lee, Rock Hill Farm Bourbon, Hancock Reserve, Blantons, Blantons SFTB, Blantons Gold, Blantons Green


Wheated:Weller Special Reserve, WL Weller 12, Old Weller Antique, William Larue Weller, White dog Wheat, Pappy Van Winkle 20, Pappy Van Winkle23, Pappy Van Winkle 15, Van Winkle 10, Van Winkle Lot B 12, EH Taylor Seasoned Wood

Rye: Van Winkle Rye, Sazerac Rye, Sazerac 18, White Dog Rye, Thomas H Handy, EH Taylor Rye




Voilà, j’espère que ce petit article t’aura ravi et que maintenant tu sais vers quoi tu vas te diriger lors de ta prochaine visite chez ton caviste. 


En attendant la semaine prochaine, je te dis à plus!



56 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout