Rechercher
  • Benoit Bail

Au menu de ce soir: Parker's Heritage Collection 1996

Je t'arrête tout de suite! Je sais, on est dimanche et j'ai deux jours de retard sur cet article. Mais comme vendredi dernier était un vendredi 13, je me suis dis que je n'allais pas tenter le diable et j'ai préféré ne rien écrire. Voilà...


C'est tout ce que j'ai à dire sur le sujet... Mais comme on est dimanche, prenons un verre et pas n'importe lequel.

En effet, il me restait un peu du sample de Parker's Heritage envoyé par mon ami Olivier et si tu ne vois pas de quoi je parle, laisse moi t'expliquer.


La gamme Parker's Heritage, est une gamme de différents bourbons hauts de gamme issus de la distillerie Heaven Hill. Ceux-ci sortent chaque année avec différentes spécificités depuis 2007 et là nous sommes en présence de l'une des premières versions de cet embouteillage. 

Ce bourbon embouteillé brut de fût titre donc à 63,1% ABV, rien que ça, et a tout de même vieillit pendant pas moins de 11ans, en fût de chêne neuf, comme l'exige la lois américaine sur les bourbons. 


Un gros morceaux de bois me diras-tu, en terme de nez et de goût... Je propose que l'on voit ça d'un peu plus près.


Dégustation:


À l'oeil, nous sommes sur un bourbon d'une couleur très ambré, voir doré aux légers reflets cuivrés. 


Un nez puissant mais encore un peu discret pour un bourbon de ce degré. On distingue des notes de tabac, de raisins secs, de caramel et de cerise, qui font de ce bourbon un délice au nez. On sent légèrement l'éthanol et une sorte d'amertume, mais le tout est dominé par des notes de chêne très présentes. C'est clairement un bourbon au nez agréable, mais un peu court malheureusement. 


En bouche, l'on tombe de suite sur de lourdes notes de chêne, de tabac et de cannelle, accompagné d'une certaine chaleur non pas désagréable. Une fois calmé, on retrouve des notes de maïs sucré, d'épices à pâtisserie et de bonbons toffee. Globalement, ça reste quand même un peu brut de décoffrage, on n'est pas dans la subtilité et l'élégance.


Au niveau de la finale, c'est un peu déconcertant et surprenant de voir à quel point cette finition est simple. Les notes lourdes de chêne dominent avec beaucoup de sécheresse. Une finale sèche et boisée et soi, sans vraiment de longueur.


Pour conclure, je dirai que c'est un bourbon qu'on pourrait gustativement acquérir et consommer comme un whiskey de tous les jours, MAIS, vu son prix, pas sûre que ça donne envie à tout le monde.

Voilà, c'est tout pour moi et je te dis à nouveau à vendredi cette fois et te souhaitant une bonne soirée...


  • Instagram - Benoit Bail
  • Le Comité du Bourbon - Facebook

© 2020 par Le Comité du Bourbon